Général

Accueil Enseignement Général La D.P.3.H. !! Qu’est-ce ?

La D.P.3.H. !! Qu’est-ce ?

 jeudi 19 juin 2008, en ligne par  François DESWERT   D.P.3.H.

Préambule.

Les élèves de 3e DP 2007/2008 ont réalisé ces pages pour vous présenter les activités riches et variées de cette option.
Nous espérons qu’elles vous intéresseront et si vous êtes en 4e, qu’elles vous donneront envie de vous inscrire l’année prochaine.

La DP3H c’est : ci-contre voir le sommaire.

La classe de DP3H : Devant le chateau de St-Amand en Puisaye

Faire des sorties

Un jeudi après-midi, nous sommes allés visiter le musée de la vie bourguignonne, qui date du 19° Siècle. Ce musée reconstitue la vie des personnes de la naissance jusqu’à la mort, et aussi des objets de la vie quotidienne représentées sur des personnages en cire.
A l’étage, des tableaux représentent Dijon au 19° Siècle (les usines Pernod). Et quelques anciens magasins comme :

  • Pharmacie moderne.
  • Chapellerie Masi.
  • Épicerie Modèle.
  • Atelier de fourrure Bailly.
  • Blanchisserie Coyer-Poigneaud.
  • Horlogerie.
  • Jouets Verrière.
  • Boucherie du Bourg.

Effectuer des stages

Des mini-stages de 3 heures peuvent avoir lieu deux ou trois fois dans l’année, pendant une demi journée ; il faut trouver un employeur qui accepte de te prendre en stage ; ensuite un compte rendu est demandé qui présentera le métier observé.

Rencontrer des professionnels

20/12/07 Rencontre avec M. DESWERT

M. DESWERT a commencé sa vie à Dijon, puis a fait des études dans le Jura, où il a passé le BAC G2 pour travailler dans la comptabilité. Puis il a fait son service militaire en Allemagne. C’est un homme très sympathique qui a le sens du contact, et qui a su s’adapter à tous les métiers qu’il a pratiqués.

1er métier

Il a travaillé comme comptable, dans une entreprise qui fabriquait des cabines téléphoniques. Il faisait des bilans de fin d’année, et était l’interlocuteur entre les fournisseurs et le service client.

2e métier

Ensuite, il a travaillé dans une entreprise qui fabriquait des séchoirs à grains. Il avait moins de responsabilité dans la première entreprise. Cette entreprise n’était plus rentable et a déposé le bilan. Il s’est donc retrouvé au chômage.

Voir autre chose

Après cette expérience, il est parti, à 30 ans, à Strasbourg où il a fait un BTS de gestion commerciale pendant 2 ans. Il a voulu travailler dans le commerce, mais plus en tant que comptable. Il devait vendre des maisons Phénix (maisons bas de gamme avec une conception plus simple et des prix de vente moins élevés qui sont construites en 4 mois.)

4e métier

Il devait aller dans les pharmacies pour vendre des outils informatiques. C’était un travail à l’OCP : un répartiteur grossiste pour officines (produits pharmaceutiques). Basé à Metz, il devait faire 80 000 kilomètres par an, et allait de Lille jusqu’à Bourg-en-Bresse.

Les collèges

Enfin, M. DESWERT a travaillé au collège Epirey, principalement avec la classe d’accueil. Là-bas il a crée un site sur le collège et un site sur la classe d’accueil. Mais ce collège a fermé et la classe d’accueil a été accueillie par le collège Clos de Pouilly, donc François DESWERT a émigre dans ce nouveau collège et suivi la classe d’accueil et le principal, M. Pian.
Il est actuellement informaticien au collège Clos de Pouilly. Il a créé un site Internet sur le collège Clos de Pouilly et sa classe d’accueil, sur lequel se trouvent des informations comme les repas du restaurant scolaire, des photos de voyage, des projets d’élèves, les matières enseignées...
Il ne pense pas finir sa carrière au collège...

Cette rencontre m’a appris beaucoup de choses : il faut savoir s’adapter à n’importe quel métier, ne pas avoir peur de changer de profession, on peut encore faire des formations à n’importe quel âge et apprendre de nouveaux métiers, réaliser ce que l’on veut faire et s’en donner les moyens.

Apprendre à communiquer

L’option DP3H aide beaucoup les élèves à apprendre à communiquer.
Pendant la DP3H, nous avons appris à communiquer entre nous au moyen de jeux de rôle, d’interviews entre les élèves et professeurs. Nous avons préparé des entretiens avec des professionnels du collège mais aussi avec des professionnels de l’extérieur.

Travailler en autonomie et développer un esprit d’équipe

L’autonomie

Un des aspects du profil de l’élève de l’option DP3H, c’est d’être autonome face à son travail :

  • Il fait des recherches au CDI ou à la bibliothèque,
  • Il fait des recherches sur Internet,
  • Il fait des recherches chez lui,
  • Il dispose d’une clé USB.

Mais c’est aussi, être motivé, être curieux, dans son propre intérêt.
Par exemple en faisant des comptes-rendus de travaux, des rapports des stages ou des petites dissertations.
L’autonomie lui permet d’avoir confiance en lui, de mieux se connaître, d’accéder à une certaine liberté intérieure.

Cette année nous avons acquis beaucoup d’autonomie, ce qui nous a rendu plus mature.

Découvrir des métiers

Dans cette option, nous avons pu découvrir le personnel du collège en allant à leur rencontre, en leur posant des questions.

Une journaliste, un pompier, un horticulteur/paysagiste sont venus nous présenter leur métier et leur parcours professionnel lors d’un mini-forum des métiers organisé par nos professeurs.
Nous avons aussi fait un stage découverte d’une demi-journée où des élèves seuls ou en binômes découvrent des métiers en situation.
A travers des sorties dans des lycées, des entreprises, sur des chantiers, sur le site du château de Guédelon, nous avons pu découvrir des maçons, des couvreurs, des tailleurs de pierres, des professeurs, et même des jeunes en apprentissage.

Le potier de St-Amand en Puisaye

Le potier de ST-Amand en Puisaye d’après Romain FLEURY et Florian CHAVONET

IUT DIJON Université de Bourgogne

L’IUT DIJON Université de Bourgogne d’après Audrey COUPE et Alison MAUHAR

Jean-Pierre DURAND
professeur de français